Stupéfiants et alcool au volant, la double peine

Tout conducteur qui se trouve sous l’influence de produits stupéfiants ainsi que sous l’empire d'un état alcoolique encourt 3 ans d'emprisonnement et 9 000 euros d'amende.

Toute personne reconnue coupable encourt également les peines complémentaires suivantes :

- La suspension pour une durée de trois ans au plus du permis de conduire 2° L'annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus ;

-La peine de travail d'intérêt général.

- La peine de jours-amende. 5° L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de cinq ans au plus ;

- L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

- L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants.

-L'immobilisation du véhicule peut être prescrite.

-Ces délits donnent lieu de plein droit à la réduction de 6 points sur le permis de conduire.

En raison de la gravité des sanctions encourues, l’assistance d’un avocat est par conséquent indispensable


23 vues0 commentaire
logo3.png

Maitre

Laurent TERRAZZONI

Avocat en droit  routier

maitre Terrazzoni expert permis de condu
07 83 85 44 32 
Rappel gratuit et immédiat
7 jours/7

CONTACTEZ-NOUS

Expliquez-moi votre probleme de permis de conduire

Automobilistes,

défendez efficacement

votre permis de conduire !

Merci pour votre envoi !