La suspension du permis de conduire suite à un excès de vitesse

Selon l’article L.224-1 du Code de la route, les officiers et agents de police judiciaire peuvent retenir à titre conservatoire le permis de conduire d’un conducteur en infraction.


La procédure de rétention du titre est applicable lorsque le véhicule est intercepté sur le fait, pour le dépassement de 40 km/ h ou plus de la vitesse maximale autorisée.


L’avis de rétention doit notamment préciser que la vitesse mesurée est établi au moyen d'un appareil homologué de type cinémomètre.


Enfin, le mis en cause peut faire l’objet d’une suspension administrative son permis de conduire, décidée par le Préfet du département où l’infraction a été commise.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
logo3.png

Maitre

Laurent TERRAZZONI

Avocat en droit  routier

maitre Terrazzoni expert permis de condu
07 83 85 44 32 
Rappel gratuit et immédiat
7 jours/7

CONTACTEZ-NOUS

Expliquez-moi votre probleme de permis de conduire

Automobilistes,

défendez efficacement

votre permis de conduire !

Merci pour votre envoi !