top of page

Ivre sur une tondeuse

Selon différents quotidiens locaux, le samedi

juin 2019, les gendarmes de Rosporden dans le Finistère furent alertés par la présence d'un individu circulant de nuit à bord d'un tracteur tondeuse.

Entre autres, ce conducteur peu ordinaire, portait des lunettes de soleil qui demeurent peu adapté à la conduite nocturne.

Sans grande surprise, les militaires de la gendarmerie nationale ont par conséquent procédé à un dépistage de l’alcoolémie du conducteur qui s’est avéré être positif.

Le délit de conduite sous l’empire d’un état alcoolique peut être réprimé à titre principal par une peine de deux ans d’emprisonnement et par une amende pouvant allez jusqu’à 4500 euros.


3 vues0 commentaire
bottom of page