top of page

ANTAI et coopération européenne

Depuis quelques années, l’ANTAI joue un rôle significatif dans le développement des échanges entre pays européens, en matière d’infractions routières.


En effet, le développement des radars automatiques a généré une inégalité de traitement caractérisée entre les véhicules immatriculés à l’étranger et les conducteurs français.


Entre autres, les propriétaires des véhicules étrangers n’étaient que rarement poursuivis à la différence des conducteurs nationaux.


Ces derniers qui sont assujettis à un retrait de retrait de points en cas d’excès de vitesse, peuvent faire l’objet d’une décision d’invalidation portant la référence 48 SI, une fois leurs solde nul.




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page